Le filtre CPL anti-Linky

Parmi les arguments des opposants au compteur intelligent et à sa technologie, un des plus souvent présentés est que Linky utilise une technologie CPL (courant porteur en ligne) qui génère des ondes électromagnétiques potentiellement dommageables pour la santé et pour les autres appareils électriques de l’habitation. Tout récemment, sont arrivés sur le marché des filtres CPL qui, installés sur le réseau électrique de l’habitation, neutralisent cette technologie hypothétiquement nuisible. Quid de ces nouveaux équipements ?

CPL : quels dangers ?

Le courant porteur en ligne est un système de communication entre deux appareils qui utilisent le réseau électrique existant pour transmettre des données par radiofréquence de 75 kilohertz (hautes fréquences). Et c’est là que se situe le problème : cette technologie génère des ondes électromagnétiques dans l’environnement, considérées comme cancérigènes possibles par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Même si Enedis argue que le CPL Linky n’est activé que très peu de temps dans la journée et que la téléphonie mobile et le Wi-Fi génèrent des ondes électromagnétiques en quantité bien plus importante, les conclusions du CIRC ne peuvent être prises à la légère.

Un autre argument des anti-Linky est que le courant CPL perturberait le fonctionnement des appareils électriques et électroniques branchés sur le réseau, voire les abîmerait, en générant des surtensions.

Le filtre CPL, qu’est-ce que c’est ?

Le filtre CPL Linky est un filtre spécialement conçu pour agir sur la bande porteuse Cenelec A, qui est celle du compteur communicant. Son principe de fonctionnement est relativement simple. Installé entre le compteur communiquant et le réseau individuel, il atténue les ondes CPL générées par le compteur sur votre réseau. Plus le niveau d’atténuation des ondes CPL est fort (on le mesure en décibel), plus les ondes électromagnétiques sont éliminées : à – 70 db, plus aucune onde ne subsiste et on considère que le circuit électrique domestique est parfaitement propre.

Ce filtre, conçu à l’origine pour isoler les appareils perturbateurs générateurs d’ondes électromagnétiques sur les réseaux tertiaires domestiques, permet donc de protéger le système de toute intrusion d’ondes CPL provenant de l’extérieur, et bloque également la sortie du domicile des ondes produites par les matériels et équipements individuels.

filtre cpl linky

Le filtre CPL est-il légal ?

Le fonctionnement de ce filtre est simple : il bloque les ondes CPL en provenance de l’extérieur de votre réseau domestique. Il ne nuit absolument pas au bon fonctionnement de Linky, qui peut continuer de mesurer la consommation en temps réel et également l’électricité sortante générée par un système de production domestique (panneaux photovoltaïques ou éoliennes). Évidemment, en bloquant les ondes CPL Linky envoyées par Enedis, le filtre empêchera le distributeur de capter les données de consommation, ce qui était le but à l’origine. Mais chaque citoyen a le droit de se protéger des effets néfastes d’une technologie imposée par un tiers.

Le filtre doit cependant être posé par un électricien professionnel, comme tout ce qui touche au réseau électrique, pour que d’éventuels dégâts liés à un dysfonctionnement puissent être pris en charge par l’assurance.