Le filtre CPL anti-Linky

Parmi les arguments des opposants au compteur intelligent et à sa technologie, un des plus souvent présentés est que Linky utilise une technologie CPL (courant porteur en ligne) qui génère des ondes électromagnétiques potentiellement dommageables pour la santé et pour les autres appareils électriques de l’habitation. Tout récemment, sont arrivés sur le marché des filtres CPL qui, installés sur le réseau électrique de l’habitation, neutralisent cette technologie hypothétiquement nuisible. Quid de ces nouveaux équipements ?

CPL : quels dangers ?

Le courant porteur en ligne est un système de communication entre deux appareils qui utilisent le réseau électrique existant pour transmettre des données par radiofréquence de 75 kilohertz (hautes fréquences). Et c’est là que se situe le problème : cette technologie génère des ondes électromagnétiques dans l’environnement, considérées comme cancérigènes possibles par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Même si Enedis argue que le CPL Linky n’est activé que très peu de temps dans la journée et que la téléphonie mobile et le Wi-Fi génèrent des ondes électromagnétiques en quantité bien plus importante, les conclusions du CIRC ne peuvent être prises à la légère.

Un autre argument des anti-Linky est que le courant CPL perturberait le fonctionnement des appareils électriques et électroniques branchés sur le réseau, voire les abîmerait, en générant des surtensions.

Le filtre CPL, qu’est-ce que c’est ?

Le filtre CPL Linky est un filtre spécialement conçu pour agir sur la bande porteuse Cenelec A, qui est celle du compteur communicant. Son principe de fonctionnement est relativement simple. Installé entre le compteur communiquant et le réseau individuel, il atténue les ondes CPL générées par le compteur sur votre réseau. Plus le niveau d’atténuation des ondes CPL est fort (on le mesure en décibel), plus les ondes électromagnétiques sont éliminées : à – 70 db, plus aucune onde ne subsiste et on considère que le circuit électrique domestique est parfaitement propre.

Ce filtre, conçu à l’origine pour isoler les appareils perturbateurs générateurs d’ondes électromagnétiques sur les réseaux tertiaires domestiques, permet donc de protéger le système de toute intrusion d’ondes CPL provenant de l’extérieur, et bloque également la sortie du domicile des ondes produites par les matériels et équipements individuels.

filtre cpl linky

Le filtre CPL est-il légal ?

Le fonctionnement de ce filtre est simple : il bloque les ondes CPL en provenance de l’extérieur de votre réseau domestique. Il ne nuit absolument pas au bon fonctionnement de Linky, qui peut continuer de mesurer la consommation en temps réel et également l’électricité sortante générée par un système de production domestique (panneaux photovoltaïques ou éoliennes). Évidemment, en bloquant les ondes CPL Linky envoyées par Enedis, le filtre empêchera le distributeur de capter les données de consommation, ce qui était le but à l’origine. Mais chaque citoyen a le droit de se protéger des effets néfastes d’une technologie imposée par un tiers.

Le filtre doit cependant être posé par un électricien professionnel, comme tout ce qui touche au réseau électrique, pour que d’éventuels dégâts liés à un dysfonctionnement puissent être pris en charge par l’assurance.

Le compteur Linky : pour une meilleure gestion des réseaux

Les réseaux d’électricité deviennent intelligents pour s’adapter aux nouveaux enjeux de transition énergétique. A savoir :

  • Une politique de la donnée claire : les données de consommation du foyer sont à disposition unique du client

  • Pas de surprises sur la facture : les données du compteur intelligent permettent une meilleure gestion de sa consommation au quotidien

  • Une meilleure répartition de sa consommation : le compteur linky donne la possibilité de suivre ses pics de consommation.

  • Une initiative pro-environnement : le compteur connecté a deux objectifs 

    • réduire la consommation globale d’énergie 

    • favoriser la production d’énergie décentralisée et l’autoconsommation. L’autoconsommation consiste à consommer tout ou partie de l’énergie que l’on produit. Le compteur simplifie les démarches en permettant un raccordement de l’installation au réseau Enedis

  • Une gestion des pannes optimisée : Enedis, gestionnaire du réseau électrique, reçoit un signal du compteur linky en cas de panne. Celui lui permet d’intervenir plus rapidement avec un diagnostic complet.

  • Faire des économies : les fournisseurs proposent des offres avantageuses et adaptées au compteur Linky permettant d’alléger sensiblement sa facture électrique : la démonstration disponible depuis notre comparateur. 

Enedis est en charge du projet Linky suite aux directives européennes de 2006 et 2009. L’objectif est de réduire la consommation électrique sur l’ensemble du réseau national. Par ailleurs, certains fournisseurs d’électricité s’adaptent à ce nouveau compteur en proposant des nouvelles offres.

Les fournisseurs d’électricité adaptent leurs offres au compteur linky

Si on peut garder son ancien abonnement, les nouvelles offres proposées par les fournisseurs d’énergie promettent des économies sur sa facture.

Pour savoir ce qu’il en est en vraiment, une simulation comparative des offres linky est à disposition des intéressés.

Prenons l’exemple de Total Direct Energie qui innove en proposant un système d’heures super creuses permettant de réaliser des économies annuelles non négligeables :

  • -29% entre 23h et 2h et de 6h à 7h

  • -50% entre 2 et 6 heures du matin

De plus, le service propose une programmation automatique du déclenchement de recharge du chauffe-eau, pendant les heures les moins chères de l’offre heures super creuses.

Mon logement

Commune : Laval
Type de logement : Maison de 120m²
 

Ma situation

Je suis particulier
Famille de 5 personnes

Ma consommation

Compteur Linky
Puissance souscrite : 9kVA
Option tarifaire : heures pleines / heures creuses
Consommation annuelle : 4864 kWh dont 40% en Heures creuses

Fournisseur Offre Coût annuel (TTC)

Offre Heure Super creuses HP / HC
L’électricité 2 fois moins chère la nuit !
PRIX INDEXÉS

812 € TTC/an
Prix de l'abonnement : 117,36 € HT/ an
Prix du kWh :

  • Heures pleines : 0,0995 € HT
  • Heures creuses : 0,0703 € HT
  • Heures super creuses : 0,0498 € HT

Taxes : 218,94 €/an

OHM Week-end et heures creuses
Idéal pour ceux qui consomment principalement le weekend et en heures creuses
AUTRE ÉVOLUTION PRIX**

843 € TTC/an
Prix de l'abonnement : 108,57 € HT/ an
Prix du kWh :

  • Heures Pleines de la semaine : 0,1153 € HT
  • Heures Creuses de la semaine : 0,0689 € HT
  • Toutes les heures du weekend : 0,0689 € HT

Taxes : 218,45 €/an

Vert électrique week-end et heures creuses
Contribuez à la transition énergétique !
AUTRE ÉVOLUTION PRIX**
 

847 € TTC/an
Prix de l'abonnement : 109,44 € HT/ an
Prix du kWh :

  • Heures Pleines : 0,1136 € HT
  • Heures Creuses : 0,0712 € HT
  • Heures Week-End : 0,0712 € HT

Taxes : 218,50 €/an
 

Elec week-end heures creuses
-30% le week-end pour foyers équipés Linky
PRIX INDEXÉS*

847 € TTC/an
Prix de l'abonnement : 171,46 € HT/ an
Prix du kWh :

  • Heures Pleines de la semaine : 0,1011 € HT
  • Heures Creuses de la semaine : 0,0707 € HT
  • Toutes les heures du weekend : 0,0707 € HT

Taxes : 221,91 €/an
 

Vert électrique auto heures creuses + week-end
Rechargez en toute tranquillité !
PRIX FIXES

900 € TTC/an
Prix de l'abonnement : 137,40 € HT/ an
Prix du kWh :

  • Heures Pleines : 0,131 € HT
  • Heures Creuses : 0,0655 € HT
  • Heures Week-End : 0,0655 € HT

Taxes : 220,04 €/an
 

*Prix indexés

Prix évoluant en fonction de l'évolution d'une valeur de référence indiquée dans le contrat, généralement les tarifs réglementés.

**Autre évolution prix

Prix soumis à d'autres formes d'évolutions définies dans le contrat. 

Ce comparateur permet de comparer les offres disponibles actuellement sur le marché. Les coûts annuels estimés sont calculés sur la base des prix en vigueur au moment de la comparaison. Les renseignements sont communiqués à titre d'information. Ils ne constituent pas un engagement contractuel.

Données à jour du 06/03/2019

Données issues du médiateur de l'énergie