Les polémiques du compteur Linky et Que Choisir sont-elles justifiées ?

L’association UFC-Que Choisir publie de multiples enquêtes et articles sur le nouveau compteur Linky. Que Choisir pointe les inquiétudes des consommateurs, relatives à la sécurité et au coût final de l’appareil. Entre polémiques et rapports officiels sur le compteur Linky, l’association fait le point.

Qui se cache derrière le site Internet et le magazine Que Choisir ?

L’UFC-Que Choisir est une association à but non lucratif. Son objectif est de conseiller, informer et défendre les consommateurs français. Au moyen de son site Internet et de son magazine, elle publie des enquêtes et des tests sur tous les sujets qui touchent, de près ou de loin, à la consommation. Ses experts indépendants et ses militants mènent également des combats judiciaires et des actions de lobbying. Son réseau, constitué de plus de 150 associations à travers la France, lui permet d’être à l’écoute des consommateurs sur tout le territoire. Depuis l’annonce du déploiement du compteur Linky, Que Choisir a publié de nombreux articles sur le sujet.

D’où est née la polémique sur les compteurs Linky ?

Les premières inquiétudes sont nées en 2010-2011, lors de la phase de test qui a vu huit compteurs Linky prendre feu. Depuis ces premières défaillances du compteur Linky, Que Choisir a pris la parole à de nombreuses reprises, afin de relayer les mésaventures vécues par certains clients. En dehors de la phase de test cependant, Enedis ne remet pas en cause la fiabilité de son compteur Linky. Que Choisir exprime à présent les inquiétudes des consommateurs au sujet des radiofréquences, et plus largement des risques pour la santé.

compteur linky que choisir consommateurs

Le compteur Linky est-il dangereux ?

S’agissant de la dangerosité potentielle du compteur Linky, Que Choisir a publié un article, afin d’essayer de démêler les mythes de la réalité. Le sujet qui fait polémique concerne les radiofréquences potentiellement cancérigènes. UFC-Que Choisir a repris les conclusions du rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES). Ce rapport indique que les champs électromagnétiques générés par le compteur Linky sont trop faibles pour entraîner des conséquences sanitaires. Néanmoins, l’UFC-Que Choisir continue de militer, de sorte qu’un protocole soit mis en place pour mesurer le taux d’émission de chaque installation.

Le nouveau compteur Linky est-il payant ?

Concernant l’autre polémique majeure liée au compteur Linky, Que Choisir a décidé de lancer une pétition, afin qu’Enedis revoie le financement du dispositif. D’après un rapport de la Cour des comptes, en effet, le compteur Linky rapporterait plus de 500 millions d’euros au gestionnaire du réseau électrique, alors que les consommateurs paieraient 150 euros supplémentaires en taxes, étalées sur dix ans. Au départ, le dispositif Linky avait été présenté comme gratuit pour les consommateurs. Que Choisir réclame aujourd’hui des contreparties pour les ménages français.